Augmentation des fesses : lipofilling ou prothèses ?
5 (100%) 5 votes

Afin d’avoir une silhouette de rêve, certaines femmes décident de passer par la médecine esthétique notamment pour augmenter leurs fesses. Pour cela, deux solutions s’offrent à elles : le lipofilling ou les prothèses. Ce sont surtout les femmes qui ont les fesses plates qui sollicitent l’une de ces deux pratiques. Il faut savoir que le choix entre le lipofilling et les prothèses dépend de la morphologie de la patiente. Plusieurs facteurs sont alors pris en considération notamment la largeur de la taille et des cuisses, la présence d’excédent graisseux ou encore le poids. Plus de détails sur ces critères de choix.

Le lipofilling

Le lipofilling fesses est l’une des solutions exploitées par les médecins esthétiques afin d’augmenter le volume des fesses. Il s’agit d’une injection de greffe de cellules graisseuses. Grâce à cette stratégie chirurgicale, le volume des fesses de la patiente est augmenté grâce à une injection de sa propre graisse. Il s’agit ici de la fameuse graisse autologue. Pour obtenir cette graisse, il faut effectuer un prélèvement là où elle est présente en forte quantité. En général, on en trouve en grande quantité dans la zone de prélèvement.

Il faut noter que le lipofilling est l’intervention la plus conseillée si les conditions physiologiques de la patiente la permettent. En effet, il a l’avantage de permettre une augmentation du volume des fessiers sans solliciter la mise en place de corps étranger. La qualité cutanée se retrouve alors considérablement améliorée et les excès graisseux présents dans la zone de prélèvement sont réduits.

Le lipofilling permet une augmentation légère ou modérée du volume des fesses. La raison en est qu’une bonne partie de la graisse injectée est résorbée de manière systématique par l’organisme. Parfois, il est nécessaire de faire un rappel de l’injection après 6 mois afin que le résultat escompté soit atteint. Dans tous les cas, les effets secondaires sont quasi nuls chez les patients, car la graisse autologue est 100% naturelle et biocompatible.

Les prothèses

Si le lipofilling n’est pas adapté aux conditions physiologiques de la patiente, ce sont les prothèses qui sont conseillées dans le cadre de l’augmentation des fesses.  Cette technique consiste à mettre en place des implants fessiers. Elle parfaitement adaptée aux patientes qui souhaitent une augmentation considérable du volume fessier. Les prothèses se composent de gel de silicone cohésif comme celles utilisées sur les prothèses mammaires. La seule différence est qu’elles sont nettement plus résistantes.

Il est important de noter que l’augmentation des fesses par prothèses garantit de bons résultats à condition que l’opération se déroule dans les meilleures des conditions. Lors d’une telle opération, l’implant est introduit à travers une incision effectuée dans le pli inter fessier. Du coup, aucune cicatrice n’est constatée.

Les patientes sensibles ne doivent pas passer par les prothèses, car les risques sont multiples. En effet, de nombreuses bactéries peuplent la zone fessière et les risques d’allergie ne sont pas à écarter. Si la pose de prothèses fessières doit se faire impérativement, il est conseillé de s’adresser à un chirurgien fiable et compétent afin de réduire les risques au maximum.