Pourquoi le type d’implant mammaire et l’emplacement de l’incision comptent tant ?
5 (100%) 6 votes

Bien qu’il n’y ait pas de bon ou de mauvais choix en ce qui concerne l’emplacement des incisions et la position des implants mammaires, vous devrez prendre en compte la forme naturelle de votre corps ainsi que ses proportions sans oublier vos objectifs en termes de résultat final. Vous pouvez utiliser cet article comme un guide pour vous aider à parcourir toutes vos options et faire un choix informé. N’hésitez pas également à combiner un traitement de la ptôse mammaire à votre augmentation des seins si nécessaire.

Position des implants mammaires

positions implants mammaires

Lorsqu’il s’agit de la position des implants, vous avez deux options : devant le muscle pectoral ou sous ce muscle. Lorsque l’implant est placé devant le muscle pectoral, on parle de position rétro-glandulaire, lorsqu’il est placé sous le muscle en revanche, on parle de position rétro-musculaire. Votre anatomie naturelle ainsi que vos activités habituelles déterminent largement l’option la mieux adaptée.

La position rétro-glandulaire place l’implant derrière les tissus mammaires naturels et devant le muscle pectoral. Cette position est généralement recommandée pour les patientes qui disposent d’une quantité de tissus mammaires suffisante et pour les femmes très actives, cette position n’affectant pas la fonction musculaire.

La position rétro-glandulaire place quant à elle l’implant derrière les tissus mammaires et le muscle. Il s’agit d’une option adaptée à des femmes de petite taille qui disposent d’une faible quantité de tissus mammaires, la couverture offerte par le muscle permet de donner aux prothèses mammaires un aspect et une sensation naturelles.

Le type d’implant peut influencer son positionnement

Un autre aspect important de l’augmentation mammaire pouvant affecter la position des implants est le choix du type d’implants ou prothèses mammaires en Tunisie. De manière générale, les implants en silicone ont tendance à offrir une apparence plus naturelle, lorsqu’ils sont placés devant le muscle (position rétro-glandulaire), que les implants en solution saline. Cela est dû au fait que les implants en solution saline peuvent développer des plissements pouvant être visibles en position rétro-glandulaire. Pour la même raison, les femmes ayant peu de tissus mammaires obtiennent de meilleurs résultats avec des implants en silicone qu’avec des implants en solution saline.

Emplacement des incisions

Trois types d’incisions sont couramment employées dans le cadre de l’augmentation des seins.

incisions augmentaion mammaireIncision péri-aréolaire

Celle-ci longe le bord de la moitié inférieure de l’aréole, elle permet de minimiser les cicatrices, mais elle n’est pas adaptée à toutes les patientes. Du fait de son emplacement, elle offre en revanche une grande précision lorsqu’il s’agit de mettre les implants en place.

Incision trans-axillaire

Celle-ci est pratiquée dans l’aisselle, la cicatrice n’est donc pas située sur les seins et elle est très bien dissimulée. Assurez-vous de demander les services d’un chirurgien expérimenté puisque ce type d’incision requiert une certaine maitrise.

Incision infra-mammaire

C’est un choix populaire auprès des patientes et des chirurgiens. Cette incision longe le pli situé sous les seins (pli infra-mammaire), ce qui la rend très discrète et aisément dissimulable sous le soutien-gorge. L’incision infra-mammaire offre par ailleurs un accès facile aux tissus pour aménager la poche destinée à accueillir l’implant, sa mise en place est donc très précise.