Les raisons pour lesquelles l’alcool et la chirurgie esthétique ne font pas bon ménage
5 (100%) 1 vote

Tenté de trinquer à l’occasion de la réussite de votre chirurgie esthétique ? La plupart des spécialistes ne vous le recommandent pas. L’alcool peut non seulement ralentir votre guérison et vous empêcher d’obtenir un résultat optimal, mais l’alcool présente aussi un risque de complication. Voici pourquoi les médecins conseillent d’éviter l’alcool avant et après une chirurgie esthétique.

chirurgie visage

L’alcool accroît les œdèmes

Après avoir subi une intervention de chirurgie esthétique, la plupart des patients veulent bien-entendu que les œdèmes qui en résultent se résorbent le plus rapidement possible. La consommation d’alcool dilate les vaisseaux sanguins et a pour effet de déshydrater (c’est ce qui explique les ballonnements faisant suite à une soirée bien arrosée). Cela se vérifie avec la chirurgie du visage en Tunisie, le nez est tout particulièrement sujet aux gonflements causés par l’alcool suite à une rhinoplastie, il est donc préférable d’éviter l’alcool pendant un certain temps pour obtenir un nez raffiné.

L’alcool augmente le risque d’hémorragief

Toutes les chirurgies nécessitent un certain temps de repos et l’alcool empiète sur ce processus. L’alcool amincit le sang, ce qui augmente le risque d’hémorragie et ralentit la guérison des patients qui viennent de se faire opérer.

L’alcool peut rendre certains médicaments dangereux

alcool chirurgie esthetique

L’alcool peut interagir avec certains médicaments de certaines manières pouvant être dangereuses. Parmi les effets secondaires de la combinaison alcool / médicament, on compte les nausées, les vomissements, les maux de tête, la somnolence, l’évanouissement et la perte de coordination. L’alcool augmente aussi le risque d’hémorragie interne, de problèmes cardiaques et de difficultés respiratoires. Il est donc, de manière générale, recommandé de prioriser la prescription.

Alcool et anti-douleurs

Bien que beaucoup se tournent vers l’alcool pour gérer le stress, les problèmes et la douleur, les douleurs qui font suite à une chirurgie esthétique ne peuvent pas être gérées de la sorte. Ceux qui boivent fréquemment rapportent que les anti-douleurs ne font pas autant effet et ne durent pas aussi longtemps qu’ils ne le feraient autrement.

L’alcool assèche la peau

La chirurgie esthétique a pour but de booster la confiance, mais avec une peau asséchée et écaillée, difficile d’en profiter pleinement. L’alcool interfère avec l’hormone qui régule la quantité d’urine produite, ce qui assèche la peau. Pour chaque verre à ‘shot’ (~3 cl) consommé par exemple, le corps produit 4 cl d’urine en trop. Le corps élimine alors plus d’eau, ce qui mène à la déshydratation et à l’assèchement de la peau, le fait de boire plus d’eau pour compenser ne contre en rien cet effet.

Pour un résultat optimal, la plupart des médecins recommandent aux patients de s’abstenir de consommer de l’alcool pendant au moins deux semaines avant et après l’intervention, cette période de temps variant en fonction de l’opération. Demandez toujours à votre médecin quand vous pourrez à nouveau prendre un verre sans danger.