Réduction mammaire en Tunisie

reduction-mammaire-tunisie

La réduction mammaire est une opération de chirurgie esthétique qui vise à réduire le volume des seins suite à une hypertrophie mammaire.

Une hypertrophie mammaire est un surdéveloppement du volume de la poitrine, le volume des seins est disproportionné avec la morphologie de la patiente. L’hypertrophie des seins peut généralement être accompagnée par un affaissement (Ptose mammaire) avec un certain niveau d’asymétrie.

L’hypertrophie mammaire entraine souvent des difficultés psychologiques et fonctionnelles comme des douleurs aux épaules, au cou ou dans le dos. La patiente peut aussi ressentir une gêne pour plusieurs pratiques comme le sport ou pour des efforts plus simples tout en rappelant que, généralement, les femmes atteintes de ce problème ont des difficultés vestimentaires.

Dr Bouzguenda vous propose une diminution des seins avec une correction de l’affaissement et de l’asymétrie. Elle vous garantit l’obtention d’une poitrine harmonieuse par rapport à votre morphologie. N’hésitez pas à la contacter pour plus de détails sur votre intervention de réduction mammaire à partir de ce formulaire de contact. 

Reduction mammaire: Pourquoi?

La réduction mammaire est une opération de chirurgie esthétique qui vise à réduire le volume des seins chez les personnes souffrant d’hypertrophie mammaire.

Réel handicap esthétique et physique, l’hypertrophie mammaire se traduit par un développement excessif de la glande mammaire occasionnant des douleurs musculaires et dans certains cas une souffrance psychologique.

Le développement excessif des seins peut dans certains cas s’accompagner d’asymétrie mammaire. L’intervention assure l’ablation de la peau et de la glande mammaire en excès afin d’obtenir une poitrine ferme, galbée et parfaitement symétrique.

reduction mammaire tunisie

Réduction mammaire en Tunisie

Reduction mammaire Tunisie: Principe

L’intérêt de cette intervention est de redonner à la poitrine une forme harmonieuse et un volume adéquat avec la morphologie de la patiente et conformément à ses désirs. La réduction mammaire consiste en l’ablation de l’excédent de graisse et de peau tout en repositionnant l’aréole et le mamelon. Le volume résiduel de la glande est reconcentré et ascensionné pour obtenir des seins fermes et galbés.

Deux types de cicatrices peuvent être envisagés : soit une cicatrice en T inversée, soit une cicatrice verticale. Le choix entre les deux types de cicatrices est motivé par le degré de l’hypertrophie mammaire et de l’importance du volume glandulaire à réduire.

reduction mammaire tunisie reduction mammaire tunisie
Réduction mammaire - Technique en T inversé
Réduction mammaire - Technique verticale


En cas d'hypertrophie mammaire importante

Une incision en T inversé est souvent envisagée. Elle consiste en une incision autour de l’aréole, une incision verticale de l’aréole jusqu’au sillon sous le sein et une dernière incision horizontale dans le sillon sous le sein (la cicatrice a alors la forme d’une ancre de marine).


diminution seins tunisie prix reduction mammaire tunisie cicatrices reduction mammaire tunisie

Reduction mammaire Tunisie


En cas d'hypertrophie mammaire modérée

A la différence avec la cicatrice en T inversé, la cicatrice verticale ne nécessite pas d’incision horizontale au niveau du sillon sous-mammaire. Elle permet ainsi de réduire la taille de la cicatrice et de réduire ainsi sa visibilité.

Une plastie mammaire de réduction peut être pratiquée sur une personne ayant une croissance établie et pendant toute la durée de la vie.

L’intervention n’affecte en aucun cas l’éventualité d’une grossesse, néanmoins il est conseillé une période d’au moins un an après l’opération.

Lifting des seins ou réduction mammaire?

Les femmes qui veulent améliorer l'apparence de leurs seins sont souvent confrontées à cette question. Si vous êtes une de ces femmes, vous pouvez prendre une meilleure décision lorsque vous comprenez les différences entre chaque procédure.

Le lifting des seins et la réduction mammaire sont des interventions chirurgicales qui ont plusieurs points communs ainsi que des différences. Pour déterminer quelle procédure vous convient le mieux, il est important de comprendre leurs similitudes et leurs différences.

Un des facteurs les plus importantes de savoir si vous avez besoin d'un lifting des seins ou d'une réduction mammaire est la quantité de tissu mammaire que vous avez par rapport à la quantité de peau mammaire.

Le tissu mammaire est un tissu glandulaire et adipeux, tandis que la peau a une élasticité.

Souvent, les seins d'une femme peuvent sembler beaucoup plus volumineux qu'ils ne le sont réellement parce que les seins tombent vers le bas en raison de la laxité de la peau. Lorsque l'excès de peau est éliminé, la taille de la poitrine peut diminuer parce que le volume des seins n'est pas aussi plein qu'il semblait être. Ce cas de figure est fréquent chez les femmes qui ont perdu une grande quantité de poids. Ces femmes bénéficieront d'un lifting des seins plutôt que d'une réduction mammaire.

Les femmes avec des seins naturellement volumineux qui ont une grande quantité de tissu glandulaire et graisseux sont généralement les meilleures candidates à la chirurgie de réduction mammaire.

Réduction mammaire: Les démarches préopératoires

Un bilan de santé préopératoire est nécessaire suivant les prescriptions du Dr. Bouzguenda.

Les femmes âgées de plus de 35 ans ou présentant des facteurs de risques de cancer du sein sont tenues de subir une mammographie préopératoire.

Le tabac pouvant retarder la cicatrisation, un sevrage tabagique est fortement conseillé au moins un mois avant l’intervention.

Il est aussi conseillé d’arrêter toute forme de contraception orale notamment en cas d’obésité, de mauvaise circulation sanguine résultant d’un mauvais état veineux ou de trouble de coagulation, ces derniers étant des facteurs de risques associés.

Il est impératif d’arrêter tout traitement à base d’aspirine 10 jours avant l’intervention.

Réduction mammaire: Anesthésie et hospitalisation 

Type d’anesthésie

La réduction mammaire se fait sous anesthésie générale.

Modalités d’hospitalisation

En général, l’hospitalisation du patient ne nécessite que 2 à 3 jours.

Le mode opératoire de la réduction mammaire

Chaque chirurgien plasticien dispose de ses propres techniques qu’il adapte suivant les cas dans le but d’obtenir le meilleur résultat possible. Toutefois, il existe certains principes de bases à appliquer quelque soit la technique employée. C’est ainsi, que les tissus enlevés suite à une réduction mammaire subissent systématiquement un examen histologique dans le cadre du dépistage du cancer du sein.

Après une intervention qui dure en moyenne trois heures, un pansement modelant est mis en place pour maintenir la poitrine et réduire les tensions cutanées sur les cicatrices.

Les suites opératoires de la réduction mammaire

  • A la fin de l’intervention et afin d’éliminer les saignements et prévenir les hématomes et les suppurations secondaires, un drain est mis en place et conservé 1 à 3 jours après l’intervention.
  • Le pansement postopératoire est enlevé 24h à 48h après l’opération et remplacé par un pansement plus léger et moins encombrant.
  • Le port jour et nuit d’un soutien-gorge sans armature et assurant une bonne contention est impératif durant une période de 6 semaines à compter de la date de l’intervention.
  • Les points de sutures sont résorbables.

Durant les premiers jours après l’intervention, il est habituel de constater :

  • Des ecchymoses au niveau des seins qui vont s’estomper dans les 15 à21 jours qui suivent.
  • Un œdème d’importance variable peut se manifester et peut parfois persister après plusieurs jours de l’intervention.
  • Une sensation de seins congestionnés qui va s’estomper après quelques jours.
  • Une gêne à l’élévation des bras et parfois des douleurs au niveau des seins, qui peuvent s’estomper suite à la prise d’un simple antalgique.
  • Une réduction mammaire peut entrainer une diminution de la sensibilité au niveau des mamelons qui peut s’avérer être irréversible.
  • La plastie mammaire de réduction n’altère pas ou très peu la qualité des mammographies de dépistage du cancer du sein.
  • Un arrêt d’activité de 15 jours est nécessaire.
  • Les activités sportives sont fortement déconseillées pour les deux mois suivant l’intervention.
  • Les cicatrices doivent impérativement être protégées du soleil pendant un an et leur aspect final ne peut être jugé qu’après une période de 12 mois.
  • Pour conserver l’aspect esthétique intact de l’intervention, une grossesse ne doit être envisageable qu’au bout d’un an.

Les risques de la plastie mammaire de reduction 

La réduction mammaire est une intervention de chirurgie esthétique des seins fiable est peu risquée, les patients sont très souvent satisfaits des résultats. Néanmoins, certaines complications peuvent survenir. Bien que très peu fréquentes, ces complications ne sont pas prévisibles et il est important d’en prendre conscience.

  • Bien que très rares, il existe des risques inhérents à l’anesthésie générale.
  • Une infection peut survenir, la prise d’antibiotiques est généralement suffisante pour en venir à bout. Dans les cas les plus sévères un drainage chirurgical est envisagé.
  • Un geste d’évacuation est envisageable suite à un hématome.
  • L’insensibilité mamelonnaire peut survenir, cependant un retour de la sensibilité est généralement noté à partir de 6 à 18 mois.
  • Un retard de cicatrisation.
  • Une nécrose partielle ou totale des aréoles, favorisée par le tabagisme et l’obésité qui altèrent la circulation capillaire du sang.
  • L’aspect des cicatrices peut être inhabituellement large ou hypertrophique, une retouche chirurgicale peut être envisagée.
  • Une nécrose partielle de la glande qui se traduit par un nodule induré, nécessitant parfois une nouvelle intervention.
  • Les aréoles et les mamelons sont exposés à des risques d’engourdissement ou des sensations inhabituelles qui s’estompent au moins partiellement avec le temps.
  • Exceptionnellement, des accidents thromno-emboliques (phlebite, embolie pulmonaires).

Au final, il ne faut pas surévaluer les risques de la réduction mammaire qui reste une opération fiable. Mais il est important d’être conscient qu’une intervention chirurgicale même minime présente certains risques.

Photos avant-après réduction mammaire en Tunisie

Le Dr Chiraz Bouzguenda, spécialiste en réduction mammaire en Tunisie, vous présente quelques résultats de la réduction mammaire. Vous pouvez consulter la page photos avant apres reduction mammaire.

Prix de la réduction mammaire en Tunisie

Le prix de la reduction mammaire en Tunisie est de 1900 euros. C'est un prix tout à fait abordable et pas cher. N'hésitez pas à demander un devis pour votre réduction mammaire en Tunisie.

Plastie mammaire de reduction - Questions fréquentes

Hypertrophie mammaire: Qu'est-ce que c'est?

Réduction mammaire: Pourquoi?

Réduction mammaire: à partir de quel âge?

Réduction mammaire: Pour qui?

Réduction mammaire: Quelles techniques?

Déroulement de l'intervention de la réduction mammaire

Quelles cicatrices après une réduction mammaire?

Quelles sont les suites d'une réduction mammaire?

Résultats d'une réduction mammaire

Puis-je allaiter après une réduction mammaire?

Quel délai entre une réduction mammaire et une grossesse?

Est-ce que la réduction mammaire peut corriger une asymétrie mammaire?

Quelles sont les complications d'une réduction mammaire?

Combien coûte une réduction mammaire?

La réduction mammaire en Tunisie
En pratique
  • Procédure : a pour but de réduire le volume des seins hypertrophiques, c'est-à dire trop volumineux, en retirant à la fois de la peau et de la glande mammaire en excès.
  • Durée de l’hospitalisation : 2 nuits.
  • Durée opératoire : 2 à 3 heures.
  • Anesthésie : Générale.
  • Durée du séjour global : 8 jours
  • Convalescence : 15 jours

reduction mammaire tunisie

ACTUALITÉS